Astuces pour un sommeil de qualité !

Selon l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), un tiers de la population française souffrirait de troubles du sommeil. Or, il est important de bénéficier d’un sommeil de qualité afin de récupérer de la journée passée et de recharger les batteries pour le lendemain.

Quelques précieux conseils pour mieux dormir

  • Respecter des heures de lever et coucher régulières, même pendant le weekend ; dès le lever, il faut s’exposer à la lumière du jour pour régler son horloge interne.
  • Pratiquer un exercice physique régulier dans la journée, mais éviter tout effort physique intense deux à trois avant le coucher.
  • Oublier les boissons excitantes comme le café, le thé… au moins quatre heures avant d’aller se coucher et éviter le tabac car il retarde l’endormissement.
  • Faire un diner léger, au moins deux heures avant le sommeil.
  • Préférer une température aux alentours des 19 degrés. Une température trop chaude retarde l’endormissement.
  • Eviter de faire des siestes trop longues dans l’après-midi.
  • Essayer de vous détendre avant d'aller vous coucher : un bain pas trop chaud, de la musique, une lecture légère, et évitez de penser à des situations stressantes.

Enfin, il est possible d’opter également pour des plantes relaxantes et sans accoutumance telles que le houblon, la passiflore, l’aubépine, ou encore la mélisse. Prises en infusions ou en comprimés après le repas du soir, elles favorisent l’endormissement et contribuent à retrouver des nuits calmes et un sommeil réparateur.

A savoir

Avez-vous déjà entendu parler du « train du sommeil» ? Dès les premiers indices : yeux qui picotent, bâillements … filez au lit ! Notre sommeil est organisé en cycles successifs (4 à 6 selon que vous êtes un petit ou un gros dormeur) d’environ 90 minutes. Chaque cycle comprend du sommeil léger puis du sommeil profond (récupérateur) et se termine par le sommeil paradoxal (sommeil des rêves). En début de nuit, c’est le sommeil profond qui est prépondérant. En deuxième moitié de nuit le sommeil paradoxal et le sommeil léger sont prédominants.

Si vous laissez passer les signes annonciateurs de sommeil, vous risquez de laisser filer le premier cycle  de sommeil et de devoir attendre le prochain…une heure et demi plus tard. Rien de tel pour désynchroniser votre horloge interne !

Revenir